Retourner

Réparer l’apocalypse

Création

Réparer l’Apocalypse est un projet qui faisant écho à l’apocalypse intérieure vécue par trop de femmes en lien avec leur intimité. Le projet, présentement en étape de recherche-création, sera présenté devant public en juin 2021, à Québec et à Deschambault.

Ce projet est porté par le Collectif Interstices, avec les artistes Gabrielle Bélanger (artiste visuelle), Angélique Amyot (danseuse contemporaine), Chloé Zollman (musicienne) et Marie-Pier Landry (poète et performeuse). Le Collectif propose une réflexion collective sur l’expérience de la corporalité des femmes via une expression multidisciplinaire incarnée.

 

Ce projet rendu possible grâce à Première Ovation – arts multi et au Conseil des arts et lettres du Québec.